Etat des lieux initial et mise en place de pratiques agricoles alternatives

Phase 1 (Action A6, 2013-14) : État des lieux des pratiques agricoles existantes dans les Alpilles et recensement des besoins des agriculteurs
Phase 2 (Action C3, 2013-16) : Mise en place de pratiques agricoles alternatives

pratiques agricoles - LIFE des AlpillesLe diagnostic agro-écologique a été réalisé en 2014 ; il a permis de mettre en évidence 3 pratiques remarquables : l’enherbement des parcelles, le pâturage des cultures pérennes (arboriculture, viticulture et oléiculture) et l’utilisation de l’argile dans la lutte contre la mouche de l’olive. Elle a également mis en évidence la particularité de l’agriculture des Alpilles : une grande diversité sur des parcelles de taille modeste. L’enjeu principal est donc de maintenir cette mosaïque agricole remarquable et très favorable à la biodiversité.

Une base de données a été élaborée, qui présente les exploitations agricoles en fonction de leurs pratiques

Ce qu’il faut savoir :
Dans les Alpilles, les espaces agricoles et naturels sont imbriqués de telle sorte que la question de la biodiversité est indissociable de celle des pratiques agricoles.

L’actualité de l’action :

Les résultats de cette action nourrissent plusieurs autres actions :

- A7 : Plantations de haies (étude préalable)

- C3 : Mise en place de pratiques agricoles alternatives

- C4 : Formation des agriculteurs

- C5 : Plantations de haies

D’autres actions liées :
Formations et échanges entre agriculteurs (Action C4)
Suivi agronomique et socio-économique des sites agricoles pilotes (Action D6)
Suivis ornithologiques (Action D1)

Partenaire en charge de l’action :
Parc naturel régional des Alpilles