(Ortolan Bunting – Emberiza hortulana)

Tributaire d’étés chauds et secs, le Bruant ortolan occupe différents milieux ouverts parsemés de perchoirs : zones steppiques, cultures traditionnelles diversifiées sur de petites parcelles (vignes, prairies…), pelouses sèches, garrigues dégradées ou rajeunies par le feu.

Bruant ortolan ad 4B 27042006 - Syrie_A.Audevard- Taille : 17 cm.

- Comportement : ce passereau migrateur arrive en France (principalement dans le quart sud-est du pays) entre les mois d’avril et mai pour en repartir de fin août à fin septembre.

- Alimentation : il se nourrit de graines, d’insectes, de lombrics, d’araignées…

- Statut de l’espèce : son fort déclin a débuté en France dans les années 1960. Il en est de même dans l’ensemble des pays d’Europe. Présent en région PACA, ses effectifs sont faibles et variables d’un département à l’autre.

- Présence dans les Alpilles : les effectifs sont très faibles et localisés (1 ou 2 couples en 2008).

Retour