Les actions du programme « Life des Alpilles » seront réalisées au sein du périmètre de la ZPS (Zone de Protection Spéciale) des Alpilles.

Qu’est-ce qu’une ZPS et plus largement qu’est-ce que le réseau Natura 2000 ?
Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité de leurs espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et activités socio-économiques.

Rollier1 d'Europe - AROCHA

Ce réseau comprend deux types de sites :

- Des Zones de Protection Spéciales (ZPS), visant la conservation des espèces d’oiseaux sauvages figurant à l’annexe I de la Directive « Oiseaux » ou qui servent d’aires de reproduction, de mue, d’hivernage ou de zones de relais à des oiseaux migrateurs,

- Des Zones Spéciales de Conservation (ZSC) visant la conservation des types d’habitats et des espèces animales et végétales figurant aux annexes I et II de la Directive « Habitats ».

En savoir plus

D’une surface de 27.000 ha, la ZPS Les Alpilles, couvre le massif et ses piémonts. On y trouve différents types d’habitats, souvent imbriqués, caractérisés par leur végétation.

alpilles est 183- Des habitats ouverts avec notamment des pelouses sèches méditerranéennes et des garrigues basses, milieux essentiels pour la reproduction et l’alimentation des oiseaux.

- Des habitats semi-ouverts et buissonnants de type garrigues et matorrals.

- Des habitats rupestres (falaises, affleurements et éboulis), présentant de nombreuses cavités et fissures qui sont autant de refuges pour la faune et la flore.

- Des habitats forestiers, avec des pinèdes de Pins d’Alep, des peuplements de Chênes verts…

- Des milieux cultivés qui se répartissent entre vignes et oliviers à l’intérieur et à proximité immédiate du relief calcaire. On retrouve également d’autres milieux cultivés avec des céréales, des herbages, etc. Cette importante diversité est une des sources de la grande richesse écologique, et notamment ornithologique, des Alpilles.

P1000798Des activités humaines essentielles pour la biodiversité.
L’agriculture de type traditionnel est essentielle au maintien de l’équilibre des milieux dans les Alpilles. Elle façonne le paysage et entretient la richesse écologique des milieux. Ainsi, les Alpilles sont devenues, au cours des siècles, une terre de prédilection pour de nombreuses espèces d’oiseaux.
Le maintien d’une agriculture active et respectueuse de l’environnement est donc primordial pour la préservation de ces espèces. C’est l’un des objectifs du programme « Life des Alpilles ».

En savoir plus