Préconisations de gestion en propriété forestière privée et publique

Phase 1 (Action A8, 2013-14) : Intégration des diagnostics écologiques dans les plans d’aménagement forestier des forêts privées et publiques
Phase 2 (Action C7, 215-17) : Mise en place de bonnes pratiques pour les propriétaires forestiers

gestion des fôrets - LIFE des AlpillesL’objectif est de prendre en compte la conservation des espèces d’oiseaux concernées dans la gestion forestière. Cela comprend, d’une part le choix de la période des travaux et les pratiques mises en œuvre et, d’autre part,  la définition des zonages des travaux et des aménagements.

Nous avons travaillé avec le CRPF et la coopérative Provence Forêt pour la prise en compte de préconisations dans des plans simples de gestion (PSG) ou des codes de bonnes pratiques sylvicoles (CBPS). Au total, 14 PSG (ou avenants) et 3 CBPS avec une surface totale de 3 000 ha ont été élaborés dans le cadre de l’action et complétés par les enjeux avifaunistiques et des préconisations techniques en faveur des oiseaux. Avec l’ONF nous travaillons pour proposer des adaptations des modes de gestion locaux en faveur de l’avifaune au sein de 5 forêts communales du massif des Alpilles (Fontvieille, Saint-Remy-de-Provence, Eygalières, Les Baux de Provence et Lamanon).

Afin d’intégrer des préconisations de gestion écologique dans les aménagements en forêt publique, nous avons élaboré un « guide de préconisations ». Afin d’obtenir le guide, merci de contacter le 04 90 90 44 16 / 04 90 90 44 19 ou de faire une demande à life@parc-alpilles.fr

Ce qu’il faut savoir :
Les domaines forestiers occupent, à hauteur d’environ 60 %, une part importante de la superficie de la ZPS. 9 000 hectares sont en propriété privée.
Les forêts communales sont gérées par l’Office national des Forêts (ONF).

L’actualité de l’action :

La préparation de la mise en œuvre de l’action A7 est en cours :

Dépressage « LIFE » : 37,2 ha (forêt communale et privée) : avec un itinéraire technique particulier permettant de prendre en compte des enjeux avifaunistiques (paysage non linéaire, alvéoles hétérogènes, juxtaposition de milieux fermé et ouvert,…) et un objectif sylvicole de réduction significative de la densité des tiges du jeune peuplement de pin d’Alep, favorisant la croissance en diamètre et le bon développement du houppier.

  • ouverture alvéolaire de taille hétérogène n’excédant pas 40m²,
  • cloisonnements pas ou peu linéaires,
  • dépressage dans les alvéoles,
  • selon secteur mise en andains du dépressage et broyage possible.

Délimitation des îlots vieux bois: 45,3 ha (forêt communale)

D’autres actions liées à la gestion en propriété forestière :
Élaboration de huit Plans d’Occupation Pastorale (Action A5)
Milieux ouverts (Actions C1, C2)
Suivis ornithologiques (Action D1)

En charge de l’action :
Parc naturel régional des Alpilles