Les domaines vitaux des Aigles de Bonelli.

A2_MesureAigleAureillePhase 1 (Action A2, 2013-15) : équipement de 4 aigles de Bonelli avec des GPS
Phase 2 (Action D2, 2015-16) : suivi de l’impact des actions concrètes sur les domaines vitaux

Quatre oiseaux (trois femelles et un mâle) ont été équipés de balises Ecotone par un spécialiste espagnol, Mr  Victor Garcia Mattaranz, entre décembre 2013et novembre 2014.

Les données disponibles ont été analysées : elles ont permis de mettre en évidence les secteurs les plus fréquentés par l’Aigle de Bonelli dans les Alpilles, et de définir leurs domaines vitaux.

Néanmoins,  à cause des pertes d’individus et de problèmes techniques, la quantité de données disponible est actuellement limitée. L’action est donc prolongée avec la recapture de deux individus et la poursuite de l’analyse des données.

 

Ce qu’il faut savoir :
L’Aigle de Bonelli est une espèce méditerranéenne et l’un des rapaces les plus menacés de France.

Il aime les milieux ouverts pour chasser, malheureusement,  la végétation des Alpilles est en train de se refermer.
Un Aigle de Bonelli qui doit parcourir de longues distances pour chasser est exposé à des risques qui ne font pas partie de son environnement naturel, p.ex. les lignes électriques.

A2_lacherAigeleAureille

L’actualité de l’action :

A ce jour donc, 3 balises sont toujours en fonction mais seulement 2 fournissent des informations sur l’utilisation du Massif des Alpilles par les Aigles de Bonnelli. La recapture et l’équipement de deux nouveaux individus  est prévue en octobre 2017 afin d’évaluer la fréquentation des zones ré-ouvertes et celles bénéficiant d’aménagements cynégétiques.

Premier Aigle de Bonelli équipé avec une balise GPS

 

Autres actions liées :
Les aménagements cynégétiques (Action C6)
Restauration et gestion des milieux ouverts (Actions C1, C2)

Partenaire en charge de l’action :
CEN PACA
– Cécile Ponchon.

Cécile Ponchon est responsable du programme de baguage sur l’Aigle de Bonelli sous l’égide du CRBPO (Centre de Recherche sur la Biologie des Populations d’Oiseaux) dans le cadre duquel ces captures sont possibles.